Agile Grenoble 2013 – décantation visuelle

AG2013-CR-VISUEL-SMALL2Une semaine est passée depuis la dernière mouture de Agile Grenoble 2013. Il y avait encore beaucoup d’intervenants de qualité et du contenu applicable dès le lundi matin. A l’instar des facilitateurs graphiques de je-suis-invisible.org, je vous propose ci contre une version graphique de ce que j’ai ramené des différentes sessions. Une version plus textuelle suit.

Un petit mot pour commencer sur le Sponsor gold  Enalean et leur roadmap ouverte : ils l’ont fait et ça a l’air vraiment bien !

When geek leaksNeal Ford

Bon l’américain en début de matinée il faut s’accrocher : mais il y a plein de choses dans sa prez : l’utilité du slide vide, who needs architects?, Command Query Responsability Segregation, et une belle conclusion :

There is no authority who decides what is a good idea.

A3 thinkingGautier DANET et Cyril MEGARD

Présentation de 3 types de A3 : Proposition, Résolution de problème et Statut. Je n’utilisait que celui de résolution de problème : ça donne des idées. Je n’ai toujours pas lu le livre A3 thinking.

User Stories, what else?@addinquy

Là il y avait du contenu : Christophe nous propose un tour d’horizon d’outils agiles ou non qu’il a pu expérimenter. Sa présentation rentrait juste en 1h et les slides ont défilé très très vite. Il nous a parlé de just-in-time, elevator statement, lean canvas, product plan, Unified process, Story mapping, Lie to me,  etc…

La puissance du lean canvas est dans sa durée d’écriture : 20 minutes. On peut le déchirer et recommencer.
Qui peut déchirer le product plan sur lequel il a travaillé pendant 3 mois ?

Testing and Refactoring Legacy Code – @sandromancuso

Cette session je n’y était pas mais les copains m’ont raconté :

  • Golden Master : une technique de re-factoring/legacy
  • Refactoring d’un IF-PATTERN : largeur d’abord pour le test puis profondeur pour le refactoring
  • une technique pour tester avant de mettre l’injection de dépendance en route (encapsuler le code dans un méthode protégée, surcharger pour le test, injecter l’objet)

Techniques appliquées dès le lundi sur du code de production !

L’ENORME KEY NOTE de Pascal Van Cauwenberghe

La dernière fois que j’ai été bluffé à ce point par un orateur c’etait Henrik Kniberg avec son “What’s Agile” en 2009. Tout le monde en a pris pour son grade. Ca fait bizarre de rire jaune 🙂 Dommage de ne pas retrouver les slides sur le web.

Le mythe du framework agile – Jean-Baptiste Dusseaut

Sympa de revoir du code projeté. Belle session avec plein de bonnes choses notamment le principe d’isoler le métier du framework. Sinon j’aime bien les contre-pétries mais du coup je n’écoute plus l’orateur : ca me brouille l’écoute 🙂

Atelier impact mappingPierre Taillard et Guillaume Berche

Pierre et Guillaume ont eu beaucoup de courage pour réaliser un serious game sur un sujet si complexe. J’ai été un peu perdu tout au long de l’atelier mais sur la fin, je pense avoir entre-aperçu les principes de la méthode : mettre en corrélation les métriques et les impacts.
Pas facile d’avoir la rigueur qui permette de modéliser ses idées dans le concept : WHY/WHO/HOW/WHAT.
Il m’a manqué du temps (peut être qu’il faut le dérouler sur 2h30) et un accompagnement sur la première itération. Il faudra que j’essaye d’y rejouer.

Comme chaque année, je me suis bien amusé. Merci aux sponsors et aux orga. Vivement l’année prochaine !

This entry was posted in conférences and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *