Agile grenoble 2012 : J-10

Plus que 10 jours avant les conférences Agile Grenoble. Le programme est très riche et comme chaque année, il va falloir traiter avec les frustrations : « on ne pourra pas tout voir ».  D’autant plus que cette année, je présente une session avec Olivier Gauchard : « Mise en place du TDD : du mythe à la réalité » (d’où la belle image en tête d’article 😉 ) Je vous livre ici les autres sessions auxquelles j’aimerais assister.

Continuer la lecture de Agile grenoble 2012 : J-10

Et moi dans une équipe SCRUM ?

Avec sa nouvelle répartition des rôles, la migration en mode Agile remet en question la place de l’individu dans son cadre de travail. Le développeur logiciel crée du virtuel. Que lui reste il pour satisfaire sa créativité lorsqu’il n’est plus responsable d’un projet dans son ensemble ? Comment ne pas se sentir petit post-it partie du grand dashboard? Comment les managers évaluent-ils les performances de chacun ? Cet article décrit une séance de travail d’une heure autour de la problématique : « Et moi dans une équipe SCRUM ? ».

Continuer la lecture de Et moi dans une équipe SCRUM ?

Pair programming : le rôle de mentor et la théorie de la passe

Passe VergalloUn des travers dans l’utilisation de la programmation en paire est le syndrome du « clavier englué ». En effet qui n’a pas passé sa journée à jouer uniquement le rôle du pilote ou du co-pilote sans inverser les rôles ? En théorie, les rôles doivent être inversés aussi souvent que possible et au moins toutes les ½ heures (source www.wikihow.com).
Alors pourquoi est-ce si difficile de laisser ou de prendre le clavier ? Continuer la lecture de Pair programming : le rôle de mentor et la théorie de la passe

Limiter son TAF avec les Design Patterns

Au cours d’un dojo improvisé nous nous sommes intéressés à modifier le programme suivant pour limiter le nombre de tâches en cours en utilisant le plus de design patterns possibles.

Le programme d’origine affiche le nombre de travaux en cours dans la sortie console. Basé sur les timers systèmes, toutes les secondes une nouvelle tâche est lancée. Chaque tâche durant 5 secondes, il y a augmentation du nombre de tâches en cours jusqu’à stabilisation du processus.

[code lang= »csharp » collapse= »false »]
class Program
{
static void Main(string[] args)
{
int workInProgress = 0;
var workGenerator = new System.Timers.Timer();

workGenerator.Interval = 1000;
workGenerator.Elapsed += (o, s) =>
{
Console.WriteLine("begin work {0}", ++workInProgress);
System.Threading.Thread.Sleep(5000);
Console.WriteLine("end work {0}", –workInProgress);
};

workGenerator.Start();

Console.WriteLine("Press any key to terminate");
Console.ReadLine();

workGenerator.Stop();
}
}
[/code]
Continuer la lecture de Limiter son TAF avec les Design Patterns

Rétrospective 2011

L’année 2012 est déjà bien entamée mais il aurait été dommage de quitter le mois de janvier sans bilan de 2011.

Ce qui s’est bien passé

Ce qui s’est moins bien passé

  • Je n’ai pas écrit d’article sur Agile innovation 2011. C’est dommage, l’expérience était vraiment enrichissante. Si j’ai le temps, je ferais peut être un court billet sur le sujet courant février.
  • Participation aux Coding Dojos du CARA. Je n’y suis allé qu’une fois. Le sujet était le « open/close principle ». Super intéressant, mais pas facile de traverser la ville entre midi et deux pour y aller plus souvent.

Les indicateurs

2010 2011
Nombre de visiteurs / mois 60 100
Nombre d’articles 11 11
Nombre de commentaires 4 6 + 2 pings back

Bilan très positif donc, espérons que 2012 soit aussi riche. Merci à : Yann, Alex, Claude, Carl et Aline pour leurs commentaires.

Agile Grenoble 2011 décantation

Comme prévu cette année Agile Grenoble a été encore une fois très riche. Voici ce que j’en retiens :

Keynote « Starting An Agile Transition with Why »
par Karl Scotland
Introduit comme une personne qui fait du Lean même quand il fait son jardin, la conférence de Karl recentre la réflexion sur le Why. D’après lui c’est en répondant clairement à cette question que l’on est plus efficace car on a plus de motivation donc plus de succès. Ça m’a rappelé une conférence en 2009 de Marie-Pia Ignace sur l’approche A3. Elle nous avait alors posé la question : pourquoi faite vous de l’agilité ? … Et bien les réponses étaient loin d’être claires 😉

Les tests intégrés sont une arnaque!
par J. B. Rainsberger
En allant à cette conférence j’avais un peu peur car je me demandais ce que j’allais y découvrir. J’en ressors rassuré : « les tests unitaires sont bons car ils mettent la pression sur le design ». Et j’utilise les Mock correctement en validant d’un coté les « expectation » et de l’autre le contrat.
Par contre, J. B. nous explique que les tests intégrés (c’est à dire ceux qui testent plusieurs entités logicielles) nous font rentrer dans une boucle infernale.
Je rentre aussi avec une belle astuce : les tests abstraits pour factoriser le code. Merci!

Démonstration / Kata BDD sur un logiciel pilotant un instrument
Par Matthieu Gironnet et Johanny Bergeron
Belle démonstration de Behaviour Driven Developpement pour la validation d’un driver d’un banc de test chimique. Matthieu joue le rôle du PO et Johanny nous montre comment il implémente les tests à l’aide du framework specflow.

Key note “How to Change the World”
Par Jurgen Appelo
Dans sa keynote Jurgen nous explique que les différents facteurs dans une transition vers l’agilité sont : le système, les individus, les connexions et l’environnement. Ça m’a rappelé quelques bons souvenirs et aussi quelques instants de sudation intense. J’en retiens qu’en tant que vecteur du changement, il ne faut pas partir trop tôt sinon les derniers réfractaires reprennent le pouvoir.

Rétrospectives’lab: décantation
Par Emilie Franchomme
Très belle présentation disponible ici avec beaucoup d’informations. Ça donne envie de lire le livre Agile Retrospective de E. Derby et D. Larsen. Nous n’avons eu droit qu’à une seule question en fin de séance : « En recherchant ainsi constamment le consensus, comment faites-vous lorsqu’il y a clairement besoin de rupture ? ». Pour moi la solution est dans le rôle du facilitateur, qui doit amener l’équipe à réfléchir sur les vrais problèmes… pas facile !

Comment rendre nos entreprises Agile ?
Par Frédéric Dufau-Joël
Fréderic nous explique comment faire des brainstormings géants avec le café découverte ainsi qu’une définition de HOLACRATIE. Ce qui m’a plut c’est la façon dont on pouvais poser des questions (le fishbowl) : l’orateur avait mit 5 chaises en rond au centre de la salle et pour poser une question il fallait venir s’assoir. Ce qui est intéressant c’est qu’on oublie qu’il y a 40 personnes autour qui écoutent : du coup l’échange est beaucoup plus spontané.
Liens : http://www.integralvision.fr, http://www.inandco.com/, http://www.osphere.fr

Conclusion
Cette année les conférences étaient vraiment de très bonne qualité. Il y a juste l’Atelier Neuro Agile de Laurent Bossavit auquel je n’ai pas pu assister. C’est dommage que les conférences ne soient pas filmées : ca permettrait de profiter un peu des sessions que l’on ne peut pas voir.
Merci encore à toute l’équipe d’organisation et aux sponsors pour ce bel évènement !

Apprentissage collaboratif

Cela fait deux itérations que nous avons pris deux heures dédiées à l’auto-apprentissage de l’équipe.

Le principe est le suivant : sur une matinée, on consacre deux fois une heure aux échanges entre les développeurs. En début de séance l’équipe énumère les sujets qu’elle souhaite aborder. Chaque collaborateur est libre de proposer un échange qui peut être de 3 types :

  • une demande : j’aimerais qu’on m’explique tel sujet
  • une proposition : j’ai compris tel point technique et je suis prêt à le partager avec les autres
  • un approfondissement : j’aimerais qu’on aborde tel sujet à plusieurs

L’équipe constitue ensuite librement des groupes de travail autour des sujets proposés. Le sujet doit être traité en une heure et on organise une rapide rétrospective à la fin. Pendant la séance, une seule règle : dès qu’un collaborateur n’apprend plus rien ou a l’impression de perdre son temps, il le signale. Si le sujet d’à côté l’intéresse, il peut changer de groupe. Si plusieurs personnes sont dans ce cas, c’est peut-être l’occasion de lancer un autre sujet.

La première amélioration a été de mettre en place une To Learn List pour apporter une visibilité sur ce qui a été fait et ce qui reste à faire. Le retour d’expérience est vraiment très positif et le ROTI ne descend pas en dessous de 4/5. C’est fou ce qu’on arrive à faire en moins d’une heure !

Conférences Agile Grenoble 2011 par le menu

Ca y est, le programme définitif des conférences est enfin disponible ici. Cette année il y a deux jours avec deux thèmes : les conférences traditionnelles le 24 novembre et Agile innovation pour les « agilistes » confirmés le 25.

Comme chaque année le plus dur est de choisir ce à quoi on veut assister. Attention, le jour J ce sont parfois les places disponibles restantes qui choisissent pour nous.

Cette année voici tout ce que j’aimerais aller voir :

Je n’arriverais pas à tout voir, il y a des sessions qui sont aux mêmes horaires. Et vous, qu’est-ce qui vous tente dans ce menu ?